SNASOLAR

L'énergie n'aura plus de secret pour vous !

Quelles offres me correspondent selon mon mode de vie ?

Les énergies utilisées en France pour se chauffer sont le gaz et l’énergie électrique. Il reste à savoir le moins cher, dans le domaine spécifique du chauffage et celle qui offre le mieux d'aisance aux personnes âgées.

 

Le plus souvent, le prix des énergies avec les tarifs réglementés, évolue comme à titre exemplaire au premier août 2017 où le tarif en électricité a augmenté de 1,7% sur le tarif bleu EDF.

Il fallait attendre 2 mois pour que l'énergie naturelle utilisée pour le chauffage connaisse lui aussi une augmentation à la hausse de ses tarifs de 1,2%.

Néanmoins, l’information régulière sur ces augmentations n’indique nécessairement qui est le moins cher. Pour en savoir plus, il est impératif de se pencher sur le pouvoir calorifique respectif qu'offre chacune de ces énergies et l’évolution de son coût au fil de toutes les années consécutives.

Comme vous pouvez le constater sur ce baromètre des énergies qui offre le prix des énergies de chauffage suivant leur Pouvoir Calorifique Inférieur, vous allez conclure que : le prix de l’énergie électrique est toujours plus élevé que le prix de l'énergie naturelle , que le prix de l’énergie électrique est en perpétuelle augmentation et que l’évolution du prix du gaz naturel a connu un pic pendant l’année 2012. Et, au mois de décembre 2017, vous constaterez que le prix de l’énergie électrique a été supérieur à celui de cette énergie naturelle, quand ce dernier était à 7,27 c€/kWh, pour le tarif B0, Zone B, la pointe de l’électricité était à 14,83 c€/kWh pour le tarif de base, compteur 9 kVA, soit plus du double.

 

L’électricité et le gaz, qui chauffe mieux, qui est le moins cher ?

 

Bien que le coût de l’électricité puisse dissuader de porter de l’intérêt à cette énergie, il reste de savoir ce qu’il est de son utilisation. Il est vrai que les innovations sont nées avec les rayons de chauffage électriques à l’instar des panneaux radiants et les planchers chauffants, certaines de ses utilisations existent encore.

Nul n’ignore qu’un chauffage électrique assèche l’air et répand une température moins homogène. Les occupants de la pièce font du va-et-vient entre les espaces suffisamment chauffés et ceux plus froids. Il s’agit alors des conditions défavorables aux personnes plus âgées et les enfants de bas âge.

Contrairement à l’électricité, le chauffage effectué à l'énergie naturelle offre des atouts pour plus de confort, étant donné qu’il chauffe uniformément les pièces et n’altère pas la qualité de l’air de la maison.

Au long terme, le chauffage au gaz naturel est valable pour des surfaces qui dépassent 30m². A cet effet, les studios peuvent utiliser un chauffage électrique, à condition qu’ils soient bien isolés.

Aussi bien au niveau de la hauteur sous plafond que la surface au sol, les surfaces plus importantes vont demander l’utilisation de beaucoup d’énergie pour que la température soit vivable même en plein hiver. La facture énergétique risque alors d’être de loin plus importante avec un chauffage électrique qu’un chauffage au gaz.

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Questions des étudiants

Questions des personnes âgées

Questions des cadres

Petit dico des termes énergie

L'évolution du marché de l'énergie depuis ces 10 dernières années

Dépense-t-on vraiment ce que l'on consomme ?

Existe-il des offres "tout compris" (eau + gaz + électricité) ?

Comment se passe la gestion de contrat quand on est locataire ?

Quels sont les moyens de paiement possible ?

Planning de souscription : quand s'en occuper

Connaissez-vous vraiment tous les fournisseurs d'énergie ?

Dépenses moyennes en énergie d'une famille de 4 personnes

 

 

Vivre seul, ça coûte cher en énergie ?

Quels documents avoir sur soi quand on appelle ?

Que faire en cas de panne ?

 

Un proche peut-il souscrire un contrat à ma place ?

LIRE